Qui sommes-nous ?

L’Institut pour un Développement Economique Ethique (IDEE)  est une association qui aspire à fonctionner à la fois comme un média et un think tank mobilisant une diversité de parties prenantes (ONGs, experts et chercheurs, médias ou politiques) dans le but de nourrir la réflexion et de produire des informations au service d’un développement économique (plus) éthique.

L’IDEE pose pour principe qu’une entreprise ou un investisseur français qui s’implante dans un pays doit s’assurer que les activités qu’il y conduira se feront avec des exigences éthiques en matière de droit des travailleurs, de droits fondamentaux et de développement durable.

C’est le concept de développement éthique qui doit s’imposer dans l’intérêt de tous.

À ce titre, l’IDEE œuvre dans deux directions :

À l’égard des entreprises, l’IDEE constitue une plateforme de veille et d’information, de recherche et d’expertise, contribuant à mettre en valeur les bonnes pratiques des entreprises françaises investissant à l’étranger. A contrario, l'IDEE s’attache à étudier et à pointer les pratiques ne respectant pas les droits fondamentaux, qui s'exercent au détriment de l’éthique et des normes RSE.

À l’égard des États, l’IDEE analyse à partir des informations de la presse internationale et des ONG référentes une base de données sur les pratiques des pays où la France investit ou est susceptible de le faire. À ce titre, le site de l’Institut vise à être une source objective et factuelle d’informations sur le respect des libertés fondamentales (droits de l’homme, droits des femmes et des enfants, droits des travailleurs…) par ces Etats et son impact sur le développement ou le gel des investissements.

L’IDEE est appelé à rassembler et à fédérer des responsables d’ONG, des économistes, des universitaires et des penseurs qui sont engagés dans le respect d’une certaine idée du développement économique de la France et de ses entreprises à l’étranger. Par ces contributions expertes et l’utilisation de données objectives, l’IDEE contribue à l’émergence du concept de développement international éthique.